La Toupie

Une bd démarrée fin 2017, je suis encore loin de l’avoir finie (si un jour j’ y parviens …).

Cela parle de notre parcours familial autour de notre fils aîné…

Le style du dessin évolue au fil des chapîtres ou des scènes.

La couverture sur le blog est provisoire mais je compte en refaire une dans le même état d’esprit.

29 réflexions sur “La Toupie

  1. Coucou Je viens de lire cette BD. C ‘EST VRAIMENT FORMIDABLE. Les dessins sont d’une beauté et d’une précision incroyables. Tu as su saisir tes personnages, !je vous reconnais tous les deux. Et que de sensibilité dans ton texte ! BRAVO LÉA. Continue

    1. Coucou Françoise! Merci tout plein! Ton commentaire me fait super plaisir et me donne de l’élan pour continuer! mais aussi un peu la pression pour la suite qui n’est pas tout à fait du même style 🙂

  2. Tu as un dessin très expressif. Tu réussis a faire passer des sentiments aux travers des expressions faciales de tes personnages, sans même tomber dans la caricature. WAoooow chapeau !!!
    Je ne te cacherai pas que j’ai un ressentis bizarre a lire ton histoire. Aucun jugement bien sur, juste l’impression de rentrer dans ton intimité alors que nous ne nous connaissons pas.
    Je n’ai jamais été confronté a ce que tu vis…et pourtant cela me touche.

    Bref, j’ai hâte de voir la suite ( qui n ‘ est pas tout a fait du même style, donc ). Comme ça je rajoute a la pression 😉

    Bruun.

    1. Merci pour la pression Bruun!… Et pour tout ton commentaire :D, je suis ravie de ce que tu m’as écrit, c’est en effet ce que j’ai essayé de faire, faire passer des sentiments à travers les expressions de mes personnages.
      On m’a souvent dit que ce que je dessine, en général, met un peu mal à l’aise, je fais aujourd’hui des efforts pour que cela respire un peu au delà de mes tripes, mais ça reste toujours un peu torturé 🙂
      Je m’attèle à la suite alors!
      p.s. : j’avais aimé aussi ta bd sur la gueule de bois 😉

  3. Bravo Léa 👏🏻Continue, défoules toi, vous êtes des parents formidables 👍🏻 Ce sont des moments difficiles et vous êtes très unis.
    Tes dessins sont malicieux et je préfère ,moins tortueux ,très expressifs 👏🏻😘
    J aime aussi ta façon de raconter ce que tu vis ,c est une très bonne thérapie.
    Je regarde régulièrement et me replonge dans ta bd.. continue j aime beaucoup et nous sommes tous touchés par votre histoire d amour , enfants et couple .
    Une marée montante de bisous et à bientôt à Bruxelles
    Maryline

  4. Je ne vous connais pas, je suis venu ici parce que Laureline (blog Laurel) parle de vous. Je ne pouvais pas repartir sans laisser un petit mot. Votre BD est saisissante. On est touchés, émus de vos difficultés.
    Surtout continuez.
    Continuez.

    1. Bonjour Elino! Merci…Votre petit mot m’encourage beaucoup! ça me fait aussi chaud au coeur de découvrir que cette histoire peut toucher des personnes qui ne me connaissent pas!

  5. Bonjour Léa,

    ta BD est tellement… HUMAINE, authentique et profonde et c’est pour cela qu’elle touche les gens. Je pense qu’elle pourrait vraiment aider des couples qui se trouvent dans la même situation et qui se sentent isolés.

    Continue!

    1. Merci Diana!… 😀 Je vais en effet essayer de parler un peu de ma bd auprès, entre autres, de l’association de parents d’enfants avec troubles autistiques, le susa, dont on fait parti.

  6. Salut
    c’est magnifique. je suis bien loin de tout ça et c’est passionnant. je comprends un peu mieux les parents concernés de mon entourage. et énervée contre une partie du corps médical. et pleine d’empathie pour vous et votre mari. j’espère que vous réussissez à vous préserver.
    cordialement et en attendant la suite…

    1. Salut Mariette,
      Ton message me fait un immense plaisir! ça me donne vraiment la patate pour continuer 🙂
      Je suis aussi touchée de constater que pour certains comme vous cela puisse donner un autre regard sur ces parcours là!

  7. Léa !
    Formidable ta B.D, j’ai hâte de lire la suite, ton récit je le trouve sincère, authentique, réaliste, c’est vraiment très intéressant .
    Et tu dessines évidemment toujours aussi bien, avec ton style, tu donnes tellement de mouvement à tes personnages, ça bouge, c’est expressif, ça se tord, c’est profond, puis aérien, c’est la vie !

  8. Bonsoir,

    merci pour cette BD, je suis mère de deux filles dont l’ainée est autiste également, je reconnais toutes les situations que vous avez présenté et même si ce n’est pas une situation particulièrement souhaitable ça fait du bien de savoir qu’on n’est pas les seuls à vivre ce quotidien. Vous avez su montrer toutes ces émotions qui nous traversent parfois en tant que parent à travers un graphisme très vivant et expressif (ça m’a aussi fait pensé à « Le cri » de Munch…). J’aimerais également reprendre le dessin (études d’arts-appliqués et arts plastiques aussi), mais je ne sais pas comment trouver le temps, alors j’admire doublement votre travail parce que je sais que ce n’est pas évident d’avoir de la disponibilité avec un enfant qui n’est pas pris à l’école à temps plein et qui a beaucoup de rendez-vous à droite et à gauche (en plus d’un autre enfant en bas âge…alors deux…). Bonne continuation à vous 🙂

      1. Bonjour Léa,
        Pas de soucis pour les fautes, elles ne m’ont pas sauté aux yeux 🙂
        Je suis émue par votre message… Vous êtes mon tout 1er retour de personne confrontée à l’autisme (et vous vous appelez Léa comme moi et j’ai aussi fait des études d’arts appliquées en France…c’est troublant:D ). Je suis rassurée de lire que mon récit vous parle à vous aussi!
        Je vous souhaite sincèrement de parvenir un jour à trouver le temps de reprendre le dessin, c’est effectivement dur au milieu d’enfants encore petits (vers la fin de ma bd on comprendra mieux comment je suis parvenue réellement à renouer avec le dessin, car le dessin nécessite + que du temps libre: il demande de pouvoir se pauser, de pouvoir se « calmer », pas toujours simple!). Dans mon cas à moi le retour au dessin m’était vital, et petit à petit les enfants intègrent de voir régulièrement leur maman dessiner sur la table à manger (enfin je reconnais que je suis interrompue très souvent et j’ai choisi des outils, stylo bic et mine de plomb, faciles à installer et à débarrasser lors des assauts des enfants). Mes jumeaux vont 3 jours par semaine chez une nounou (quand ils ne sont pas malades bien sur) et l’aîné de 4 ans est scolarisé à l’école à côté de chez nous.On a cette chance d’être tombé sur une école (normale) qui pour l’instant est sous le charme de notre fiston et l’investit énormément, on reste confiant pour la maternelle en tout cas, le primaire sera une autre aventure…Du coup j’arrive à avoir du temps (je n’ai pas d’emploi), et je bataille pour maintenir ce temps libre qui m’est archi précieux. Votre évocation du Cri de Munch m’a fait sourire, je n’y avais pas du tout pensé alors qu’en fait la parallèle est évidente! Bonne continuation à vous aussi et je l’espère des chouettes dessins à venir sur votre chemin 🙂 (avant de pouvoir redessiner, je chantonnais et dansais chez moi toute seule, ça aussi ça m’avait beaucoup beaucoup aidée)

  9. Bonjour, je viens de lire votre bd que je trouve formidable (j’ai eu l’info par le blog de Laurel) : c’est la 1ere fois que je poste un commentaire de ma vie !!! Je vous souhaite beaucoup de courage pour la suite de votre bd et beaucoup de pensées positives pour toute votre famille et vous même (Je suis maman de jumeaux et prof. au collège- j’ai un élève en cours dont on m’a également dit qu’il avait des troubles autistiques). A bientôt peut être

    1. Bonjour Catherine,
      Je suis honorée par votre tout premier commentaire 😀
      Merci beaucoup pour vos pensées… ça me fait plaisir aussi de lire que certains de ces enfants atteignent le collège! Pour moi en regardant mon fils jour après jour, je ne saurais dire jusqu’où il pourra aller dans sa scolarité (en Belgique) mais je suis persuadée qu’il peut apprendre et beaucoup nous apprendre 🙂 (je pense que c’est également le cas de plein d’autres enfants avec troubles autistiques). Chapeau pour vos jumeaux à vous, de mon côté ils sont archi crevants mais très craquants en même temps!

  10. C’est toujours fascinant et passionnant d’avoir le point de vue des proches/ des parents ou des personnes directement concernées. Je suis logopède et ça permet de donner du relief et de la perspective à tout ce que l’on entrepent. Oui, pour nous « autiste », c’est un diagnostic lourd mais un parmi tant d’autres. Pour une famille c’est un équilibre à trouver, des remises en question etc.

    Très belle démarche, j’ai hâte de lire la suite!!

    1. Merci beaucoup Manon pour votre commentaire! Si vous écrivez être « logopède » il y a des chances que vous soyez en Belgique aussi? Cela me fait drôle et très plaisir d’avoir été lue par une logopède 😀 .
      En effet comme vous le dîtes, c’est toute une cuisine à expérimenter un peu chaque jour (quand on a la pêche, parfois on s’écroule un peu) pour tout l’entourage, y compris l’école. Et c’est aussi de sacrés bouleversements, sur comment on apprend, c’est quoi une bonne éducation, qu’est ce qu’être intelligent, …? Beaucoup de choses qu’on croyait évidentes sont réinterrogées.

  11. salut Léa
    J’ai trouvé le temps de lire ta Bd; j’aime bien , les personnages sont très représentatifs, les dessins sont fluides (ce qu’il manquait dans tes débuts) et moins vulgaires (désolé 😉 ) .Ton histoire m’emeut : c’est dur à lire pour les personnes proches de toi et qui en même temps sont loin physiquement.
    Je dirais également que j’ai l’impressoin de rentrer dans ton intimité, ce qui me dérange un peu car je prends une claque en lisant ton histoire mais c’est un bon exutoire et tu as bien raison de te défouler de cette façon! ça fait du bien et c’est une bonne façon de relativiser votre situation qui est compliquée pour le moment : sache que vous trouverez votre rythme avec les enfants: vous êtes dans un train en marche vers de nouvelles aventures (étapes)! bisous ta cousine

  12. Toujours beaucoup d émotions à te lire…..
    tes dessins sont vivants , c est comme si tu étais à côté de moi , mes yeux piquent…
    Un souffle de bisous 😘 pour toi

  13. Bonjour Léa,
    Juste un petit mot. Je suis José, mari d’Armelle ta tante. Il y a un paquet d’années que nous ne nous sommes pas vus. Pendant ce temps tu t’es construit un univers tout simplement remarquable, en t’appuyant sur quantité de difficultés.
    J’ai lu, relu, « potassé » ta BD, sans pouvoir la lâcher. Passionnant à bien des égards. Tous les autres commentaires l’ont déjà dit mieux que je ne saurais le faire.
    Pour un tas de raisons, comme te disent tous les autres : surtout continue! Pour nous, pour toi, pour ton super-mari, pour ta magnifique famille.
    Je transmets à tes quatre cousins pour qu’ils connaissent mieux leur autre cousine artiste (l’autre c’est Annie Maye, nom de scène d’Annabel Dersy, que tu peux trouver sur Spotify).
    Bises bises et bonnes batailles à venir

    1. Coucou José,
      Je suis très très émue par ton commentaire… Merci aussi!
      Je découvre tout juste un peu de l’univers musical de Annie Dersy sur Youtube (pas réussi à visionner sur Spotify, tout l’internet chez nous n’est pas toujours bien accessible à cause des bidouillages informatiques de mon compagnon ou alors c’est moi qui reste une quiche pour surfer 🙂 ), et j’aime beaucoup sa voix douce mais par moment bien puissante (j’adore particulièrement son interprétation de My baby juste cares for me! C’est très sensible). Elle me semble sur ces vidéos n’avoir ni une attitude « poseuse » ni une voix maniérée, de partir avec sincérié et un grand soin dans sa musique, ça me plaît!
      Des bises de toute notre petite tribu

  14. je t’ai mis un mail pour te féliciter pour la qualité de ta BD et tout ce que tu as fait passer comme émotions dans ces dessins.
    Mais aussi c’est tellement émouvant pour le lecteur.
    Continue.
    Je t’embrasse très fort

  15. Beau travail
    Il est vrai que l’on ressent un certain malaise en rentrant dans une histoire lourde émotionnellement
    Les dessins, les textes sont magnifiques
    Je connais un peu l’histoire , mais pour la rendre plus accessible un petit texte au départ serait souhaitable ? On ne comprend pas immédiatement qui sont tous les personnages Zoe, Hugo, Samuel (le personnage principal)
    Ce travail aiderait à mon avis beaucoup de parents et de professionnels
    As tu pensé à le présenter dans des associations, dans des sites pour enseignants, pour médecins,…
    On attend la suite
    Continues
    Bises

    Régis

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *